Construction de maisons en bois

En prenant en compte tous les progrès techniques d’aujourd’hui, les évolutions de toutes les réglementations ou encore les améliorations que l’on peut trouver dans les perceptions, tous les projets de constructions en bois devront changer d’échelle et dorénavant passer de marché confidentiel à une offre d’alternative plus évidente.

Mais, ce type de marché français qui concerne la construction en bois va-t-il réellement changer d’échelle ? Cette question peut paraître mal venue, néanmoins en 2015, déjà, le cabinet Xerfi promettait à ce secteur précis un avenir plus que radieux. Malgré cela ce matériau (le bois) n’a fait que céder des parts de marché dans le but de régresser à moins de 9% dès l’année 2016. A savoir que, si l’on regarde le logement collectif, ne représente maintenant plus que 4% des réalisations les plus neuves. Mais quels sont réellement les perspectives du bois dans les prochaines années ?

Pour que la lumière sois faites sur cette perspective d’avenir, de nombreuses études, que l’on peut observer précisément, sur le marché de la construction en bois, se trouvent être plutôt rassurante et promettent même un avenir plus joyeux au secteur faisant en sorte que la construction en bois originale sortent définitivement du placard et décolle enfin au niveau national. Malgré cette embellie, l’activité de construction en bois, reste assez fortement présente au sein des régions historiques comme l’Auvergne-Rhône-Alpes ou encore le Grand-Est et surtout reste plus que cantonnée à des chantiers que l’on pourrait juger de petites dimensions, comme par exemple les surélévations-extensions représentant de nos jours un tiers de toutes les opérations de ce type.

Construisez votre propre maison en bois

maison en bois – construction bois – construction de maison en bois – construction maison en bois – construction en bois

Malgré toutes ces divergences et ces faits, le principal obstacle au développement de ce mode de construction en bois va être levé prochainement. Sans compter les progrès que l’on peut observer sur les techniques d’utilisation notamment du lamellé-collé ou encore croisé, qui possèdent une résistance mécanique plus que suffisante pour les plus grandes structures. Pour encore plus encourager le secteur, la création du label E+C- va faire en sorte que l’impact carbone soit pris en compte et ainsi créer plus facilement un appel d’air vers les métiers du bois et donc de la construction.

La préfabrication gagne depuis peu en importance sur le marché. Pour ses plus farouches défenseurs ce matériau présente de nombreux avantages, notamment ses performances thermiques plus qu’au niveau aujourd’hui. Du fait de sa légèreté ainsi que de sa facilité de mise en œuvre, le bois est de nos jours un des fleurons du préfabriqué. Un assemblage sur site qui se révèle être assez rapide et sans nuisance pour le voisinage. Tout cela fait qu’utiliser le bois deviendra bientôt un réel besoin et non plus un besoin occasionnel

 

 

b9d339d47ce867ceeef7aade1f7172aa--